Loading. Please wait...

Catégories

Tags

Les Innocents

Miss Giddens est chargée de l’éducation d’une fillette, Flora, et de son frère, Miles, dans un grand château isolé. Dès son arrivée, elle commence à voir des revenants. La femme ne considère pas immédiatement leur présence comme véritable et s’interroge sur le fait de les avoir ou de ne pas les avoir vus. Le doute d’être victime d’hallucinations s’insinue dans son esprit. Mais, progressivement – et même si les autres ne la croient pas –, elle finit par accepter ses visions et, avec elles, la présence d’un au-delà, qu’elle se résout fermement à affronter.

« Avoir double vue, c’est supputer l’invisible sous le visible »1LEUTRAT Jean-Louis, Vie des fantômes. Le fantastique au cinéma, collection Essais, Editions de l’Etoile / Cahiers du cinéma, Paris, 1995, p. 48. . Le personnage principal vit un véritable drame, psychologique et très humain, qui pousse le public à réfléchir à la possibilité de l’irrationnel. En d’autres termes, parfois on peut croire avoir perçu un autre monde qui dépasse celui (vraisemblable) des vivants, comme le fantomatique.

Le producteur et réalisateur anglais Jack Clayton, dont Les Innocents est le seul long-métrage fantastique, conçoit son œuvre de façon à ce que les spectres ne soient vus qu’à travers les yeux de Miss Giddens2Cf. CLAYTON Jack (propos recueillis par Andrew Higson), « Fantômes à louer », in Le Magazine Littéraire, n° 222, septembre 1985, p. 38. . Presque tous les plans montrant les apparitions sont introduits par un raccord regard de la protagoniste. Ainsi, la mise en scène nous persuade de l’existence des revenants, tout en gardant une ambigüité totale, un doute continu, qui est l’enjeu du film.

Stephano Darchino
[CINE-CLUB] Les Innocents par Fanny Mesnier
  • 1
    LEUTRAT Jean-Louis, Vie des fantômes. Le fantastique au cinéma, collection Essais, Editions de l’Etoile / Cahiers du cinéma, Paris, 1995, p. 48.
  • 2
    Cf. CLAYTON Jack (propos recueillis par Andrew Higson), « Fantômes à louer », in Le Magazine Littéraire, n° 222, septembre 1985, p. 38.
Lire Détails Détails Like

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Ou copiez et partagez simplement cette url :
Articles similaires
X