Loading. Please wait...

Infos détaillées

1985 – France
105' – 1,66:1 - Couleur - Mono - 35mm
RéalisationAgnès Varda
ScénarioAgnès Varda
MusiqueJoanna Bruzdowicz
ImagePatrick Blossier
AvecSandrine Bonnaire, Macha Méril, Stéphane Freiss, Yolande Moreau...
Fiche IMDBhttp://www.imdb.com/title/tt0089960
Projection Cinéclub30/11/2011 à 12h45

Catégories

Tags

Sans toit ni loi

Après avoir entendu un fait divers raconté par un gendarme, Agnès Varda décide d’écrire la « chronique de quelques jours de la vie d’une routarde. »1Claude-Marie Trémois, « Il faut provoquer le hasard », Télérama, 12/06/1985 Plus tard, elle ramasse « une fille brune, très jeune , avec un énorme sac à dos (…) seule, sale et rebelle. »2Agnès Varda, Varda par Agnès, Editions Cahiers du Cinéma et Ciné Tamaris, Paris, 1994, p. 167. C’est décidé, elle sera Mona, le personnage de son prochain film, Sans toit ni loi.

Menant une véritable enquête , elle raconte que « l’écriture du film s’est faite grâce à des rencontres », elle prenait « des photos, dressai(t) la liste de ceux que la vagabonde pouvait rencontrer dehors : cantonniers, élagueurs , bergers, maçons, pompistes … »3Ibid. p.166 Mona est un personnage solitaire, qui « fait sa route à la marge des marginaux » parce que comme elle le dit, « seule c’est bien. »4Serge Toubiana, « L’ombre d’un doute », Cahiers du Cinéma n°376, octobre 1985, p. 11. Les derniers jours de sa vie sont retracés grâce aux témoignages des personnes à l’avoir croi­sée.

Mona est « bouleversante, telle qu’elle même, autistique, à la fois hors du monde et partie prenante de l’univers »5Claude Baignères, « Une ambiance », Le Figaro, 4/12/1985. , « on tremble pour ce personnage qui vit intensément l’ins ­ tant mais reste indifférent à son destin. »6Olivier Dazat « Papa Pialat et Maman Varda », Le Nouvel Observateur, 29/11/1985. Sandrine Bon­naire interprète Mona: « pendant une heure et demie, nous la voyons marcher, manger, aimer et dormir. Le film se nourrit de sa substance et chaque mètre de la pellicule allonge son mystère. »

Ce film fut un succès commercial rassemblant plus d’un million de spectateurs, parmi eux , « des semi-clo­chards (qui) se sont reconnus dans le film »7Propos d’Agnès Varda, recueillis par Pascal Mérigeau, Le Nouvel Observateur, 18/12/2004. , touchant di­rectement les personnes dont il dépeint la vie.

Céline Pluquet
Bande annonce de Sans toit ni loi d'Agnès Varda
  • 1
    Claude-Marie Trémois, « Il faut provoquer le hasard », Télérama, 12/06/1985
  • 2
    Agnès Varda, Varda par Agnès, Editions Cahiers du Cinéma et Ciné Tamaris, Paris, 1994, p. 167.
  • 3
    Ibid. p.166
  • 4
    Serge Toubiana, « L’ombre d’un doute », Cahiers du Cinéma n°376, octobre 1985, p. 11.
  • 5
    Claude Baignères, « Une ambiance », Le Figaro, 4/12/1985.
  • 6
    Olivier Dazat « Papa Pialat et Maman Varda », Le Nouvel Observateur, 29/11/1985.
  • 7
    Propos d’Agnès Varda, recueillis par Pascal Mérigeau, Le Nouvel Observateur, 18/12/2004.
Lire Détails Détails Like

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Ou copiez et partagez simplement cette url :
Articles similaires
X