Loading. Please wait...

Infos détaillées

アウトレイジ 最終章, Autoreiji sai shūshō
2017 – Japon
104' – Couleur - 2,35:1 - Dolby digital - 35mm
RéalisationTakeshi Kitano
ScénarioTakeshi Kitano
ImageKatsumi Yanagijima
AvecTakeshi Kitano, Toshiyuki Nishida, Tatsuo Nadaka...
Fiche IMDBhttp://www.imdb.com/title/tt6293042

Catégories

Tags

Outrage Coda

Clôture très efficace à la trilogie commencée sept ans plus tôt, Outrage Coda prolonge jusqu’à l’extrême le diagnostic de la société japonaise malade bloquée entre tradition et refus de la tradition. Les codes Yakuza explosent tout en restant dans la limite du cadre mafieux primaire: puisque la loyauté, la fierté et l’honneur ne sont plus des valeurs ancrées chez le yakuza, il ne subsiste que le désir du pouvoir et la cupidité.

Si ces valeurs sont absentes, les yakuzas sont alors enfermés dans un protocole sanguinaire: tuer pour avoir le pouvoir, tuer parce qu’on le demande, tuer pour survivre, ou être tué. La pyramide Yakuza n’a plus de fondements. L’ordre idéologique et hiérarchique n’existe plus que sur le papier: Chacun peut devenir le chef, même « un col blanc arriviste à la retraite qui n’a jamais fait de prison » dans Outrage Coda. L’absurdité va même plus loin. Dans son désir de destruction des codes, Takeshi Kitano pousse jusqu’au bout le raisonnement absurde du massacre. Lorsque le clan est quasiment intégralement décimé, le nouveau chef ne cache pas sa fierté d’être au pouvoir. En surface, sa fierté vient du fait qu’il détient le pouvoir. Mais il n’est plus que le chef d’un clan minable qui a perdu de sa puissance, profitant même du meurtre d’un de ses lieutenants pour s’approprier ses richesses. La trilogie s’achève sur un clan décimé, grandement affaibli, et ne pouvant survivre à la logique sanguinaire qu’impose le milieu Yakuza.

Takeshi Kitano y incarne Ôtomo, à la fois figure du dernier résistant parmi les Yakuzas dit traditionnels, à la marge, et figure d’ange destructeur. Kitano a toujours traité dans ses films ces personnages tiraillés entre schéma clanique et désir d’individualisme, que ce soit dans Violent Cop (1989), son premier film jusqu’à la trilogie Outrage (2010; 2012; 2017). Suivre un personnage sur trois film est une expérience qui n’existe nulle part autre dans la filmographie de Kitano, s’agissant de la première trilogie du réalisateur. On suit alors dans Outrage (2010) sa totale appartenance au schéma clanique, puis le doute de l’idée du clan esquissée vers la fin du film prolongée dans Outrage: Beyond (2012) jusqu’à une totale appartenance à la marge dans Outrage Coda (2017). Trois étapes fondamentales dans la progression de l’archétype du personnage Kitanien que sont la situation d’appartenance au clan, ensuite la remise en cause de celui-ci, et enfin la fuite. Là où dans Sonatine (1993) ces trois étapes se déroulaient au sein d’un même film, la trilogie nous offre un détail plus précis de celles-ci à travers le prisme d’Ôtomo sans jamais tomber dans l’écueil de la psychologisation.

Lire la suite sur Amorces

Roméo Calenda
Outrage Coda Trailer VO
Lire Détails Détails Like

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Ou copiez et partagez simplement cette url :
Articles similaires

L’Intrusa

14 août 2021

Une femme sous influence

14 août 2021

Phantom of the Paradise

14 août 2021

Call me by your name

14 août 2021

Les Ailes

14 août 2021

Senses

14 août 2021

Au poste !

14 août 2021

Under the Silver Lake

14 août 2021

Halloween

14 août 2021

Roma

14 août 2021

Journal intime

14 août 2021

Train de Nuit

14 août 2021

Ayka

14 août 2021

Don Quichotte

14 août 2021

Les Éternels

14 août 2021

Sur la plage de Belfast

14 août 2021

Birth of a Nation

14 août 2021

L’Été de Kikujiro

14 août 2021

Horizons perdus

14 août 2021

Massacre à la tronçonneuse

14 août 2021

Tel Aviv on Fire & Dachra

14 août 2021

Les Oiseaux de passage

14 août 2021

Jessica Forever

14 août 2021

Los Silencios

13 août 2021

Tenzo

13 août 2021

Douleur et gloire

13 août 2021

Détective Pikachu

13 août 2021

Les Films rêvés

13 août 2021

Parasite

13 août 2021

The Lighthouse

13 août 2021

Cartel

13 août 2021

Les Mille et une Nuits

13 août 2021

Mia Madre

13 août 2021

Entre deux rives

13 août 2021

The Assassin

13 août 2021

Carré 35

16 décembre 2017

Mother!

17 novembre 2017

The Neon Demon

17 novembre 2017

Down by Law

17 novembre 2017

Doctor Strange

16 novembre 2017

Une Histoire immortelle

15 novembre 2017

Paranormal Activity

4 janvier 2012

District 9

4 janvier 2012

Black Swan

8 novembre 2011

Je veux seulement que vous m’aimiez

30 juin 2011

Pieds nus sur les limaces

9 avril 2011

Nine

17 avril 2010

Liberté, la nuit

15 mars 2010

La Possibilité d’une île

15 mars 2010

Fish Tank

8 mars 2010

Bright Star

8 mars 2010

Les Noces rebelles

15 février 2010

Frost / Nixon, l’heure de vérité

15 février 2010

Mensonges d’État

15 février 2010

Ils

15 février 2010

Hunger

15 février 2010

L’Échange

15 février 2010

Innocents – The Dreamers

15 février 2010

Cloverfield

15 février 2010

Avoda

15 février 2010

Le Temps des amoureuses

15 février 2010

Jennifer’s Body

15 février 2010

Gran Torino

15 février 2010

Mesrine

15 février 2010

Zion et son frère

15 février 2010

The Wrestler

15 février 2010

Watchmen : Les gardiens

15 février 2010

Henri-François Imbert

15 février 2010

Tokyo Sonata

15 février 2010

Le Secret de Terabithia

15 février 2010

Star Trek

15 février 2010

Seul contre tous

15 février 2010

Septième ciel

15 février 2010

Quatre nuits avec Anna

15 février 2010

Quantum of Solace

15 février 2010
X