Loading. Please wait...

Infos détaillées

1927 – France
400' – 1,33:1 - N&B et teinté - Silencieux
RéalisationAbel Gance
ScénarioAbel Gance
ImageJules Krüger, Jean-Paul Mundviller, Léonce-Henri Burel
AvecAlbert Dieudonné, Antonin Artaud, Gina Manès, Suzanne Bianchetti, Pierre Batcheff, Philippe Hériat, Edmond Van Daële, Vladimir Roudenko, Marguerite Gance, Abel Gance...
Fiche IMDBhttps://www.imdb.com/title/tt0018192/
Projection Cinéclub16/03/2022

Catégories

Tags

Napoléon vu par Abel Gance

Napoléon vu par Abel Gance est un véritable monument du cinéma. Ce projet pharaonique – la vie de Napoléon Bonaparte en une gigantesque fresque…– est entamée par le réalisateur au début des années 1920. Après un très long tournage, le film sort enfin sur les écrans en 1927. L’épopée napoléonienne se décompose finalement en plusieurs chapitres, et sur plus de sept heures. Exemple canonique de la projection multiple, le film, tourné avec trois caméras, se conclut sur une triple projection simultanée. Mythique, le film l’est aussi en raison des multiples tentatives de sa reconstitution, et des quelques 22 versions connues aujourd’hui.

Le film est non seulement gravé dans l’histoire du cinéma par l’ampleur de son sujet mais également grâce à ses innovations techniques. Par le principe de projection multiple, Abel Gance invente un nouveau format, anticipant les formats très larges des années 1950, et rappelle surtout par le principe du triple-écrans les triptyques du Moyen-Âge. Il nomme le procédé : la Polyvision.

Pour Abel Gance, la juxtaposition de points de vues différents, la répétition d’une même image ou leurs superpositions par l’usage des trois écrans, rappellent les accords variés des instruments d’un orchestre symphonique. Ils forment un ensemble harmonieux, une polyphonie visuelle.Elle permet de renforcer l’aspect épique du film, de mettre en valeur les exploits du général, voire de mythifier le personnage. Cette technique, de pointe pour l’époque, avait besoin d’une certaine disposition : « Pour la projection, [on] proposait de monter sur une table métallique trois projecteurs Pathé complets, commandés par un moteur électrique unique »1MEUSY Jean-Jacques, « La Polyvision, espoir oublié d’un cinéma nouveau», 1895, n° 31, 2000, <http://journals.openedition.org/1895/68>..

2021 marque par ailleurs le bicentenaire de la mort de Napoléon à Sainte-Hélène. Une exposition à la Villette lui est consacrée, et une nouvelle restauration du film est en cours, cofinancée par Francis Ford Coppola et Netflix, sous la direction de la Cinémathèque française et de Georges Mourier.

Marie Palaffre
Napoléon - Bande Annonce - 1927
  • 1
    MEUSY Jean-Jacques, « La Polyvision, espoir oublié d’un cinéma nouveau», 1895, n° 31, 2000, <http://journals.openedition.org/1895/68>.
Lire Détails Détails Like

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Ou copiez et partagez simplement cette url :
Articles similaires
X