Loading. Please wait...
Recherche

2020-2021 – La cinéfable

[masterslider id= »17″]

Claire Mercier était scénariste et réalisatrice. Également théoricienne du cinéma, elle nous laisse un éclairage capital sur le scénario, sa fonction, ses principes, et même ses (mauvais) usages. Elle a consacré de nombreux développements à ce qu’elle appelle autrement la « cinéfable ». Son ouvrage majeur, La Cinéfable, entre drame et récit, qui manquait encore pesamment à la compréhension de l’exercice scénaristique, n’est pas un de ces dérisoires manuels du scénario. Il est, comme l’indique son sous-titre, un « anti-manuel », une conjuration des pratiques convenues du monde « professionnel », un panégyrique à la créativité, à une poétique libre et personnelle.

Rendre hommage à Claire c’était repartir à sa rencontre, dans ses textes, mais aussi la retrouver dans ses films, dans ceux qui l’ont fascinée, inspirée, ceux qu’elle a inlassablement étudiés et aux premiers rangs desquels figurent les œuvres jumelles de la RKO que sont King Kong et Les Chasses du comte Zaroff. Venaient ensuite, dans l’exhumation de sa thèse, des textes moins attendus, notamment sur deux films d’avant-garde des années 1920, L’Homme à la caméra de Dziga Vertov et Les Mystères du château du Dé de Man Ray ; et dans un autre élan littéraire, l’analyse du tourbillonnant Acrobate de Jean-Daniel Pollet. Elle s’est également beaucoup intéressée aux vies multiples du scénario de Il est difficile d’être un dieu, repris par Guerman toute sa vie durant, et dont elle initie la publication posthume dans la collection qu’elle a créée : Le parti pris du cinéma.

La cinéfable pour Claire Mercier est un exercice littéraire à part entière, qui « appelle et fait surgir un film »1 MERCIER Claire, La cinéfable, entre drame et récit. Anti-manuel de scénario, L’Harmattan, Paris, 2017, p. 73 et qui fait œuvre avant lui. Le film n’en est qu’une extension possible, une interprétation, qui ne l’épuisera jamais. La cinéfable est cette structure hybride dynamique, prise dans les contingences d’un langage spécifique et, déjà, les puissances des images et des sons. Peu de films incarnent comme Le Camion de Marguerite Duras ce devenir du récit et des visions, que l’auteure partage ici avec celui qui pourrait être l’acteur du film ; ou encore l’évocation faite film d’un scénario jamais réalisé par Jean-Luc Godard, Lettre à Freddy Buache. La cinéfable pouvant hériter de l’aspiration à l’illusion mimétique, et donc de la fable classique, aristotélicienne, comme de son alternative moderne, il était intéressant de s’intéresser à l’adaptation cinématographique du mythe antique. L’Œdipe roi de Pasolini semble de ce point de vue indépassable, qui orchestre le spectacle du drame antique mais secrète simultanément son propre discours critique, renvoyant le spectateur à lui-même.

Il s’est ensuite agit de dégager de « l’anti-manuel » les concepts ou notions maîtresses, que les films pouvaient venir éclairer. Claire Mercier montre comment la cinéfable reprend ou décline les principes ancestraux de la fable, laquelle commence inévitablement par le commencement. Encore faut-il savoir commencer, du point où il apparaîtra nécessairement « naturel qu’autre chose existe ou se produise » (Aristote, Poétique)… Le film d’Aki Kaurismäki s’ouvre sur un coup du sort : un homme perd tragiquement toute attache à son passé. Dès lors le destin de toute une vie est changé. Tout ce qui existait n’est plus, et tout ce qui peut advenir proviendra de cette situation nouvelle… Le pas de trop, est une autre forme du commencement. Il est d’une certaine manière une occurrence moderne de la « faute » du drame antique par laquelle le personnage s’aliène les dieux. Un geste « le détache à jamais du chœur (…), qui le détache définitivement des autres, et le distingue de lui-même »2Ibid., p. 10 . Tel Œdipe, ou le personnage de Profession : reporter, il s’est perdu, seul, par sa folie… Il nous a semblé qu’une autre modalité moderne de la fable qui fait débuter le récit depuis la fin du drame pouvait être envisagée : le commencement par sa fin. Le procédé ne change ici rien à l’enchainement naturel des faits mais au contraire les met en perspective, en accentue la logique, voire la fatalité.

La stase et la péripétie désignent eux « un en-deçà du scénario »3Ibid., p. 132 . « La stase coïncide avec (…) ce moment où (…) le mouvement de la fable marque un arrêt, se repose, (…) se révolte contre lui-même »4Ibid., p. 118. « Le «scénario» semble suspendu (…). L’action ou l’intrigue est déposée ; plus justement elle est délaissée. (…) Le présent fait irruption »5Ibid., p. 120. La péripétie a une autre fonction de dysfonctionnement. C’est une « coupe », une sortie de route du scénario. Un événement extraordinaire, invraisemblable, « au lieu d‘épouser le développement de l‘action, arrête ou troue celui-ci, voire le brise »6Ibid., p. 131. Le film Los Muertos de Lisandro Alonso nous a paru faire de la stase un principe général. Et quel autre film mieux que le Psychose d’Hitchcock pouvait illustrer ce principe de sortie de route qu’il reprend à la lettre ?

La figure de la statue, que nous avons étendue à l’architecture, matérialise un contrechamp historique et symbolique aux gesticulations existentielles des protagonistes du récit, au présent du drame ou du film. Elle incarne une sorte de présence/absence, un regard, un commentaire implicite, quand elle n’est pas elle-même directement interrogée par le réali- sateur, comme le montre l’échantillon des œuvres proposées. Cet « espace interrogatif »7 Ibid., p. 103 est aussi un procédé de distanciation. L’indissociabilité du drame du discours critique – notamment depuis Brecht – est devenue une des caractéristiques les plus manifestes de la modernité. Diverses modalités sont évoquées, dont la mise en scène et bien sûr le montage, qui architecturent les œuvres d’Avi Mograbi, Harun Farocki ou Chris Marker. Le Fond de l’air est rouge illustre également une autre dimension qui ne fait qu’affleurer dans l’ouvrage, celle politique. Toute personne ayant approché Claire sait qu’elle lui était pour ainsi dire consubstantielle. La révolution se faisait pour elle à tous les étages des classes et des formes cinématographiques. « Le cinéma a la passion du mouvement et non celle du format »8Ibid., p. 86 écrit-elle.

Enfin, nous nous sommes focalisés sur les scénarios de Claire devenus films, le Esther Khan de Desplechin auquel elle participe au moment de la gestation du projet, et Une place sur la terre de Fabienne Godet.

Grégoire Quenault
DateHeureThèmeFilm
21 oct. 2020
12hLa cinéfable et sa face cachéeKing Kong - Ernest B. Schoedsack & Merian C. Cooper
28 oct. 202012hLa cinéfable et son doubleLes Chasses du Comte Zaroff - E. B. Schoedsack & I. Pichel
4 nov. 202012hDu scénario et de l'avant-gardeLes Mystères du château du Dé - Man Ray
Brumes d'automne - Dimitri Kirsanoff
La Glace à trois faces - Jean Epstein
18 nov. 202012hÉcrire la vieL'Homme à la caméra - Dziga Vertov
25 nov. 202012hLa danse et la fableL'Acrobate - Jean-Daniel Pollet
2 déc. 202012hVies du scénarioIl est difficile d'être un dieu - Alexeï Guerman
9 déc. 202012hLe scénario, une forme en mouvementLettre à Freddy Buache - Jean-Luc Godard
Le Camion - Marguerite Duras
16 déc. 202012hŒdipe Roi, Anti(que)-manuel de scénarioŒdipe Roi - Pier Paolo Pasolini
3 fév. 202112hLe commencementL'Homme sans passé - Aki Kaurismäki
10 fév. 202112hLe pas de tropProfession : reporter - Michelangelo Antonioni
17 fév. 202112hLe commencement par la finLa Comtesse aux pieds nus - Joseph L. Mankiewicz
24 fév. 202112hLa staseLos Muertos - Lisandro Alonso
3 mars 202112hLa péripétiePsychose - Alfred Hitchcock
10 mars 202112hLa statueLes Dites Cariatides - Agnès Varda
Le Regard d'Ulysse - Theo Angelopoulos
Brutalité dans la pierre - A. Kluge & P. Schamoni
17 mars 202112hL'effet de distanciationInextinguishable Fire - Harun Farocki
Z32 - Avi Mograbi
24 mars 202112hCinéma & RévolutionLe Fond de l'air est rouge - Chris Marker
31 mars 202112hL'anti-manuel appliquéEsther Kahn - Arnaud Desplechin
7 avril 202112hL'anti-manuel appliqué 2Une place sur la Terre - Fabienne Godet

Exceptionnellement, les séances du premier semestre se tiendront sur la plateforme VOD de la bibliothèque universitaire. Les films seront disponibles le MERCREDI dès 12 h, et pour une durée de 24 heures à l’adresse suivante : https://www.vod-paris8.medialib.tv
Nous espérons, au second semestre, pouvoir reprendre les séances en salle de projection Bleue Nuit Tropicale, A1 181 – Bâtiment A.

  • 1
    MERCIER Claire, La cinéfable, entre drame et récit. Anti-manuel de scénario, L’Harmattan, Paris, 2017, p. 73
  • 2
    Ibid., p. 10
  • 3
    Ibid., p. 132
  • 4
    Ibid., p. 118
  • 5
    Ibid., p. 120
  • 6
    Ibid., p. 131
  • 7
    Ibid., p. 103
  • 8
    Ibid., p. 86

Catégories

Tags

Partagez sur vos réseaux sociaux :

Ou copiez et partagez simplement cette url :
Articles similaires

Contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE

23 octobre 2021

Ciné-concert « Alice in Wonderland »

22 octobre 2021

Meshes of the afternoon / Ritual in the transfigured time / Hill of Freedom

11 octobre 2021

Alice in Wonderland / Alice au pays des merveilles / Stille Nacht II / Stille Nacht IV

11 octobre 2021

Les Autres

11 octobre 2021

L’Homme qui rétrécit

11 octobre 2021

Koyaanisqatsi

11 octobre 2021

The Time Element / La Petite fille perdue / Les Trois fantômes

11 octobre 2021

Rhythm / Tango / Le Village des damnés

11 octobre 2021

Faux-semblants

11 octobre 2021

L’Homme orchestre / The Playhouse / L’Invasion des profanateurs de sépultures

11 octobre 2021

Sortie(s) de l’usine Lumière / Anémic Cinéma / Le Lion des Mogols

11 octobre 2021

Au travers des oliviers

11 octobre 2021

Smoking / No smoking

11 octobre 2021

Répétitions / Variations

11 octobre 2021

Napoléon vu par Abel Gance

11 octobre 2021

Nowa książka / Dans la peau de John Malkovich

11 octobre 2021

I’m Not There

11 octobre 2021

Cet obscur objet du désir

11 octobre 2021

Akira (1988), Katsuhiro Ōtomo

10 octobre 2021

Portrait of Jason (1967), Shirley Clarke

9 octobre 2021

Prix Serge Daney 2022 – Appel à Films

29 septembre 2021

Prix Serge Daney 2019-2020/21

10 septembre 2021

Pré-rentrée 2021-2022

8 septembre 2021

Atelier de rencontre #22 – Claire Mathon

2 septembre 2021

Atelier de rencontre #21 – Sergei Loznitsa

2 septembre 2021

Kit de survie audiovisuel

30 août 2021

L’Intrusa

14 août 2021

Une femme sous influence

14 août 2021

Phantom of the Paradise

14 août 2021

Call me by your name

14 août 2021

Les Ailes

14 août 2021

Senses

14 août 2021

Au poste !

14 août 2021

Under the Silver Lake

14 août 2021

Halloween

14 août 2021

Roma

14 août 2021

Journal intime

14 août 2021

Train de Nuit

14 août 2021

Ayka

14 août 2021

Don Quichotte

14 août 2021

Les Éternels

14 août 2021

Sur la plage de Belfast

14 août 2021

Birth of a Nation

14 août 2021

L’Été de Kikujiro

14 août 2021

Horizons perdus

14 août 2021

Massacre à la tronçonneuse

14 août 2021

Tel Aviv on Fire & Dachra

14 août 2021

Les Oiseaux de passage

14 août 2021

Jessica Forever

14 août 2021

Los Silencios

13 août 2021

Tenzo

13 août 2021

Douleur et gloire

13 août 2021

Détective Pikachu

13 août 2021

Les Films rêvés

13 août 2021

Parasite

13 août 2021

The Lighthouse

13 août 2021

Cartel

13 août 2021

Les Mille et une Nuits

13 août 2021

Mia Madre

13 août 2021

Entre deux rives

13 août 2021

The Assassin

13 août 2021

Master Réalisation et Création à Paris 8 – Histoires, parcours, devenirs

7 août 2021

Werner Herzog – « Et je vois quelque chose que les autres ne voient pas »

7 août 2021

Cinesquisse #4 – Gilles Chétanian

12 juillet 2021

Cinesquisse #3 – Oumar Thiam

12 juillet 2021

Claudine Eizykman : Faire penser le Cinéma

5 juillet 2021

Damien Angelloz-Nicoud

1 juin 2021

Coline Vernon

27 mai 2021

Farida Rouibi Taher

27 mai 2021

Arianna Komadina

17 mai 2021

Natacha Rougier

17 mai 2021

Élodie Rivalan

17 mai 2021

Une place sur la Terre

3 avril 2021

Justine Abitbol

31 mars 2021

Gianlorenzo Lombardi

31 mars 2021

Camille Griner

31 mars 2021

Fanny Pelinq

26 mars 2021

Mariam Sanon

26 mars 2021

Rémi Dauvergne

26 mars 2021

Simon Duflo

26 mars 2021

Jules Talbot

26 mars 2021

Sébastien Combet

26 mars 2021

Léo Richard

26 mars 2021

Esther Kahn

25 mars 2021

Le Fond de l’air est rouge

18 mars 2021

Inextinguishable Fire / Z32

11 mars 2021

Les Dites Cariatides / Le Regard d’Ulysse / Brutalité dans la pierre

3 mars 2021

Psychose

24 février 2021

Los Muertos

17 février 2021

La Comtesse aux pieds nus

11 février 2021

Profession : reporter

3 février 2021

Hommage à Claude Bailblé

28 janvier 2021

Florentine Grelier

28 janvier 2021

Perrine Bral

8 janvier 2021

Bruno Boëz

8 janvier 2021

Pierre Dejon

8 janvier 2021

Pablo Gleason Gonzalez

8 janvier 2021

Yann Renzi

8 janvier 2021

Saskia Nilly

8 janvier 2021

Elena Ramkina

8 janvier 2021

Alain Zind

8 janvier 2021

Nicolas Bobolakis

8 janvier 2021

Daniel Gopnik

8 janvier 2021

Mel Sangyi Zhao

10 décembre 2020

Verenice Benitez

10 décembre 2020

Claire Verny

10 décembre 2020

Lettre à Freddy Buache / Le Camion

7 décembre 2020

Il est difficile d’être un dieu

30 novembre 2020

Lynda Benzemrane

27 novembre 2020

Vincent Brice

27 novembre 2020

Flora Mezino

27 novembre 2020

Jérémy Philippo

27 novembre 2020

Morgane Obeniche

27 novembre 2020

Stève Albaret

27 novembre 2020

Margot Zervelis

24 novembre 2020

Laïs Decaster

23 novembre 2020

Nicolas Droin

23 novembre 2020

L’Acrobate

21 novembre 2020

Maria Olsson

21 novembre 2020

Caroline Henry

20 novembre 2020

Kenji Isidor

19 novembre 2020

Robin Dimet

19 novembre 2020

Pablo Tréhin-Marçot

19 novembre 2020

Clémence Marsh

19 novembre 2020

Marco La Gala

19 novembre 2020

Niki Velissaropoulou

19 novembre 2020

George Varsimashvili

18 novembre 2020

Payam Maleki Meighani

18 novembre 2020

Elisabetta Vernier

18 novembre 2020

L’Homme à la caméra

15 novembre 2020

Grégoire Bouvry

13 novembre 2020

Philippe Machado

12 novembre 2020

Maxime Leblanc

12 novembre 2020

Garance Le Bars

12 novembre 2020

Marion Delucé

12 novembre 2020

Ludovic Cantais

12 novembre 2020

Flávia Tavares

12 novembre 2020

Maria Rios

12 novembre 2020

Anna Stavytska

12 novembre 2020

Mélanie Forret

7 novembre 2020

Romain Gautier

5 novembre 2020

Cécile Mille

4 novembre 2020

Florent Alias

4 novembre 2020

Frederik Arens Grandin

4 novembre 2020

Les Mystères du château du Dé / Brumes d’automne / La Glace à trois faces

21 octobre 2020

L’Homme sans passé

21 octobre 2020

Œdipe Roi

21 octobre 2020

Les Chasses du Comte Zaroff

20 octobre 2020

2020-2021 – La cinéfable

20 octobre 2020

King Kong

20 octobre 2020

Les Petites marguerites

1 décembre 2019

Touki Bouki

14 novembre 2019

Mad Max : Fury Road

4 novembre 2019

Colloque international Werner Herzog

30 octobre 2019

Avant-garde des années 20

6 octobre 2019

Avant-garde des années 70

6 octobre 2019

Fuego en Castilla / L’Âge d’or

5 octobre 2019

Puce Moment / Gilda

5 octobre 2019

Scorpio Rising / Pink Flamingos

5 octobre 2019

Walden, Diaries, Notes and Sketches

4 octobre 2019

D’Amore si vive

4 octobre 2019

La Saveur de la pastèque

4 octobre 2019

L’Année dernière à Marienbad

4 octobre 2019

Los Muertos

4 octobre 2019

Le Baron de Crac

4 octobre 2019

Dura Lex

4 octobre 2019

Les Damnés

4 octobre 2019

Prix Serge Daney 2018-2019

8 mai 2019

Platform

8 avril 2019

Le Festin nu

30 mars 2019

Paprika

25 mars 2019

Robocop

16 mars 2019

Cinesquisse #2 – Madoka Nishino

12 mars 2019

Atelier de rencontre #20 – Clément Cogitore

12 mars 2019

Atelier de rencontre #19 – Emilie Brisavoine et Karen Benainous

7 mars 2019

Atelier de rencontre #18 – Bertrand Mandico

7 mars 2019

Atelier de rencontre #17 – Jacky Evrard

6 mars 2019

L’Année des treize lunes

3 mars 2019

Seconds : L’opération diabolique

25 février 2019

Tropical Malady

15 février 2019

La Féline

7 février 2019

Transes et Possession

1 février 2019

Non à la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE

8 janvier 2019

Cinesquisse #1 – Larha Magassa

18 décembre 2018

Fantômas, À l’ombre de la guillotine / Juve contre Fantômas

28 novembre 2018

Holy Motors

23 novembre 2018

Rashômon

18 novembre 2018

Support Matière – Les métamorphoses du medium

7 novembre 2018

Found Footage – Le cinéma d’emprunt

30 octobre 2018

Nosferatu, fantôme de la nuit

24 octobre 2018

Dr Jekyll & Mr Hyde

18 octobre 2018

Cinémorphoses – De l’animation graphique

8 octobre 2018

Belle de nuit – Thomas Boutel

26 septembre 2018

Shock Corridor

18 septembre 2018

Atelier de rencontre #16 – Fabien Gorgeart

15 septembre 2018

Atelier de rencontre #15 – Arthur Harari

15 septembre 2018

Atelier de rencontre #14 – Alice Diop

15 septembre 2018

Atelier de rencontre #13 – Guillaume Brac

15 septembre 2018

Technique et esthétique #8 – Brice Barbier

15 septembre 2018
X