The Neon Demon

2016 – Danemark / France / USA
118' – Couleur - 2,35:1 - Dolby digital - DCP
Réalisation : Nicolas Winding Refn
Scénario : Nicolas Winding Refn et Mary Laws
Musique : Cliff Martinez
Image : Natasha Braier
Montage : Matthew Newman
Production : Gaumont Film Company, Wild Bunch, Space Rocket Nation/Motel Movies, Vendian Entertainment, Bold Films
Avec : Elle Fanning, Christina Hendricks, Keanu Reeves...
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt1974419/

The Neon Demon s’ouvre sur un générique aux couleurs vives et où les noms s’impriment par des couleurs qui jurent de leur juxtaposition. Le film de Refn s’organise sous l’angle de la confrontation et affiche la volonté de réunir à l’écran ce qui heurte l’œil et ce qui apparait d’abord comme inconciliable. A ce titre, la première séquence est particulièrement éloquente: la mode s’apparente à une scène de crime dont les flashs des appareils photos rappellent ceux de la police. Nous sommes tentés de tisser un parallèle avec le générique d’ouverture de Massacre à la Tronçonneuse de Tobe Hooper. La succession de gros plans fragmentent un corps en décomposition dans le film de 1974. On pensera également à Carrie (Brian de Palma) avec le corps féminin éclaboussé de faux sang dans cette séquence inaugurale de The Neon Demon. Selon Refn, la mise en scène est mortifère puisqu’elle fige et fétichise les corps*. D’où ces plans rapprochés coupés épaules, ces compositions de plans précises (la séquence de sélection de Jesse), symétriques (le shooting final) qui rappellent davantage la sculpture que le portrait, rapprochement dû à une certaine opacité des personnages.

Elle Fanning incarne Jesse, adolescente de seize ans venue tenter sa chance à Los Angeles dans le mannequinat. Beauté malléable, touchant tous par sa pureté et devenant le réceptacle de fantasmes et objet de jalousie, Jesse va devenir la prochaine égérie du monde de la mode. Ni tout à fait un film initiatique, ni tout à fait un film d’horreur, The Neon Demon est plutôt pensé comme un piège qui se referme sur l’ensemble de ses personnages, qui n’ont pas d’autre choix que de renoncer à toute possible échappatoire.

Lire la suite sur Amorces

Célestin Ghinea

Les commentaires sont clos.