L’Année des treize lunes

In einem Jahr mit 13 Mondem
1978 – RDA
124' – 1,66:1 - Couleur - Mono - 35mm
Date de sortie RDA : 17 novembre 1978
Date de sortie France : 8 juillet 1981
Réalisation : Rainer Werner Fassbinder
Scénario : Rainer Werner Fassbinder
Musique : Peer Raben
Image : Rainer Werner Fassbinder
Avec : Volker Spengler, Ingrid Caven, Gottfried John, Elisabeth Trissenaar, Eva Mattes, Gunter Kaufmann…
Fiche Imdb : https://www.imdb.com/title/tt0077729/
Projection au ciné-club le 06/03/2019

En 1978, au lendemain du suicide de son compagnon Armin Meier, Fassbinder réalise un de ses films les plus personnels, L’année des treize lunes. Il annonce dès l’incipit que cette année là est une année à treize lunes, pendant laquelle, d’après d’anciennes croyances, il résulte d’inévitables catastrophes personnelles. Le film retrace les cinq derniers jours de la vie d’Elvira, transsexuelle, en perpétuelle quête d’identité et de tendresse. Elle retrouve les êtres qui ont compté au cours de sa vie : son ex-femme, la religieuse qui l’a élevée, son amour de jeunesse…

La métamorphose homme-femme est provoquée par l’amour d’un homme, Anton, qui avait déclaré à Erwin qu’il n’aimait que les femmes. Pour lui, il est devenu Elvira. Mais lorsqu’elle se retrouve de nouveau face à lui, après une opération réalisée à Casablanca, celui-ci lui rit au nez. Sa métamorphose immédiatement invalidée, Elvira se retrouve enchaînée à une identité qu’elle n’a pas choisie. Elle est par ailleurs rejetée par la société, à commencer par un groupe d’homosexuels qui la tabassent quand ils découvrent qu’elle n’est pas un homme, puis par son amant qui la rejette car elle n’est pas une vraie femme, enfin par sa femme et sa fille qui ne peuvent plus voir en elle la figure du père de famille. Cette errance identitaire se déroule à Francfort, « où [selon Fassbinder] à chaque coin de rue, partout et toujours, on rencontre les contradictions générales de la société ». 1DANEY Serge, « L’année des treize lunes » dans Libération, 1er juillet 1981

Léa Crissaud

Les commentaires sont clos.