Une place sur la Terre

2013 – France
96' – Couleur - Dolby Digital
Date de sortie France : 28 août 2013
Réalisation : Fabienne Godet
Scénario : Claire Mercier, Fabienne Godet, Franck Vassal
Musique : François-Eudes Chanfrault
Image : Crystel Fournier
Avec : Benoît Poelvoorde, Ariane Labed, Max Baissette de Malgaive, Julie Moulier, Marie-Armelle Deguy, Thomas Coumans, Catherine Demaiffe...
Fiche Imdb : https://www.imdb.com/title/tt2403991/
Projection au ciné-club le 07/04/2021

Claire Mercier insiste dans La cinéfable sur l’importance des rapports de liaisons et déliaisons entre tout élément de fiction. Elle reprend pour se faire une citation d’Albert Laffay : « dire qu’une chose existe, c’est dire qu’elle a une place dans le monde. Une chose existe, quand elle est reliée à toutes les autres par un système de dépendances réciproques. Sa forme, elle-même, n’est pour ainsi dire que celle que les objets avoisinants veulent bien lui laisser »1MERCIER Claire, La cinéfable, entre drame et récit, L’Harmattan, Paris, 2017, p. 41.

Le film de Fabienne Godet – fruit d’une écriture commune avec Claire Mercier – offre peut-être à Benoit Poelvoorde son plus beau rôle. Il y campe le personnage d’Antoine, un photographe célibataire et quelque peu désillusionné. Pourtant talentueux, il semble las de la vie, jusqu’au moment où son envie et son désir de création est réveillé par le son provenant d’un appartement voisin du sien. Celui d’une jeune femme jouant frénétiquement au piano.

On est saisi par le caractère tourmenté du personnage, pour qui la rencontre avec Elena va faire renaître sa capacité à être un être désirant, et le besoin vital de photographier. Ce film raconte la richesse et l’importance de certaines rencontres, et le bouleversement qu’elles peuvent occasionner dans la vie des individus. Entre Max, le petit garçon de sa voisine à qui il rend service en le gardant régulièrement, et Elena dont il tombe amoureux, le personnage d’Antoine se construit grâce aux liens qu’ils tissent avec les autres et trouve enfin sa « place sur la Terre ».

Mathilde Suliga-Descamps

Les commentaires sont clos.