D’Amore si vive

1984 – Italie
93' – Couleur - Sonore
Réalisation : Sylvano Agosti
Son : Sylvano Agosti
Image : Sylvano Agosti
Fiche Imdb : https://www.imdb.com/title/tt0167863/
Projection au ciné-club le 11/03/2020

D’amore si vive, de Silvano Agosti a été réalisé en 1983. Ce documentaire assez peu connu a été redécouvert récemment. Agos-tini a réalisé de nombreux films en Italie, mais est resté dans l’ombre d’autres cinéastes aux côtés desquels il a travaillé tels que Bellochio ou Ferreri. Formé à l’école du montage de Moscou, il propose ici un film au format très simple sur l’amour, la tendresse et la sexualité, autour de sept portraits d’habitants de la banlieue de Parme. Bien que monteur, il décide de laisser les entretiens dans leur quasi-totalité pour laisser place à l’expérience parfois douloureuse de sa rencontre avec les personnes interrogées.

Ce film est une enquête sur la sexualité, l’idée de jouissance, et les dialogues deviennent des jeux de cache-cache entre l’auteur et ses personnages. Il s’agit d’un cinéma nu, et soudain, dans le dénuement d’un silence ou d’un regard fuyant, c’est toute la force de la sincérité qui vous frappe. Ce film est un choc, mais surtout, il bouleverse le regard, notamment lorsque l’on se retrouve en face de l’enfant interrogé dans le film qui nous dit : « Les adultes pensent que les enfants sont des bons à rien (…). Alors que peut-être, s’ils le voulaient les enfants pourraient être supérieurs aux adultes car ils ont une manière différente de penser. Ils imaginent les choses plus belles, plus pures. Alors que les adultes voient les choses avec malice ».

Léo Bourdet

Les commentaires sont clos.