AAA-AAA / Hunger

AAA-AAA
1978 – Allemagne
10′ – Couleur – Sonore
Réalisation : Marina Abramovic, Ulay
Avec : Marina Abramovic, Ulay
Hunger
2008 – Royaume-Uni
96' – 2,35:1 - Couleur - Dolby Digital - 35mm
Date de sortie Royaume-Uni : 31 octobre 2008
Date de sortie France : 26 novembre 2008
Réalisation : Steeve McQueen
Scénario : Steeve McQueen, Enda Walsh
Musique : David Holmes, Léo Abrahams
Image : Sean Bobbit
Avec : Michael Fassbender, Liam Cunningham, Ray Lohan
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt0986233/
Projection au ciné-club le 23/11/2016

La performance de l’acteur dépasse le simple cadre de l’in­terprétation. Cette séance a pour sujet le corps physique du perfor­meur, mis en scène, dans deux approches totalement différentes.

À Liège, en 1977, dans AAA – AAA, Marina Abramovic s’engage avec Ulay dans une performance de quinze minutes. Le principe de celle-ci est d’éprouver la résistance de la voix, en la poussant par le cri dans ses ultimes retranchements. Là, « ils se rapprochent toujours plus l’un de l’autre, jusqu’à pouvoir crier chacun dans la bouche ouverte de l’autre » (1). La vidéo, une captation de 1978, procure une sensation physique propre aux « actions » qui se déploient à cette époque sur la scène de l’art contemporain.

Tandis qu’Abramovic éprouve les limites de son corps ici et maintenant, Michael Fassbender, acteur principal d’Hunger, prolonge une expérience du même ordre sur la durée d’un tour­nage. Le film témoigne de la violence des conditions d’emprison­nement et de travail à la prison de « Maze » (le « labyrinthe ») – de son vrai nom Long Kesh, en 1981, alors que la guerre fait rage dans l’Irlande du Nord régie d’une main de fer par Marga­ret Thatcher. McQueen prend le point de vue du personnel sur­veillant et des prisonniers, comptant parmi eux des membres de l’IRA. Hunger dépeint la lutte de ces derniers, souvent démunis, où le corps, désarmé, demeure une arme. Le film se focalise sur la grève de la faim entamée par leur leader, Bobby Sands, ici incarné par Michael Fassbender, qui ira jusqu’à perdre « sous contrôle médical, autant de poids qu’un gréviste de la faim » (2).

Émilie Fanor
(1) Encyclopédie Nouveaux Médias, « Marina Abramovic / AAA – AAA », http://www.newmedia-art.org consulté le 9 mai 2016
(2) THIRION Antoine, « Hunger de Steve McQueen – L’homme-sables », Cahiers du cinéma, n°639, novembre 2008, p. 42

Les commentaires sont clos.