Ulysse

1984 – France
22' – 1,66:1 - N&B - Mono - 35mm
Date de sortie France : 29 février 1984
Réalisation : Agnès Varda
Scénario : Agnès Varda
Musique : Pierre Barbaud
Image : Jean-Yves Escoffier
Avec : Ulysse Llorca, Bienvenida Llorca, Fouli Elia...
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt0161034/
Projection au ciné-club le 03/12/2014

Au bord de la mer : une chèvre morte, un enfant assis qui s’appelle Ulysse et un homme nu. A partir de cette image fixe, le film explore le passé et le présent, la réalité et son souvenir, le réel et l’imaginaire. « film essai, ou plutôt rêverie interrogatrice qui ne disserte pas sur cette (la) photo » (1). Vingt-huit ans après l’avoir prise, Varda rend visite à ses trois modèles.

Comment légender les photos ? Varda le montre en filmant l’envers du cliché, faisant « du possible documentaire une recherche du temps perdu » (2), jouant « sur ce hors-champ temporel, les énigmes, le doux délire et l’appel d’imaginaire qu’il suscite en elle [Varda] et en nous. » (3). Ulysse questionne les conditions de la prise de vue et le souvenir que cette image engendre. « C’est le génie d’Agnès Varda de […]ménager toutes les brèches pour qu’à notre tour nous touche le goût du rêve » (4).

La réalisatrice créé un lien entre le présent et le passé, les images du passé racontent l’histoire par la mémoire, montrant le passage du temps grâce aux signes qu’il a laissé, et construit la légende de la vie.

Xue Qi
(1) (2) (3) Marc Chevrie, « Tu n’as rien vu à Saint-Aubin », In Les Cahiers du Cinéma n°358, avril 1984, P.X.
(4) G. V., « Ulysse d’Agnès Varda », In L’Humanité-Dimanche, 20 mai 1983.

Les commentaires sont clos.