Oncle Boonmee : celui qui se souvient de ses vies antérieures

Lung Boonmee raluek chat
2010 – Thailande
114' – 1,85:1 - Couleur - Dolby Digital
Date de sortie France : 1 septembre 2010
Réalisation : Apichatpong Weerasethakul
Scénario : Apichatpong Weerasethakul, après le roman anonyme A Man Who Can Recall His Past Lives
Image : Sayombhu Mukdeeprom Yukontorn, Mingmongkon Charin Pengpanich
Avec : Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas, Sakda Kaewbuadee, Natthakarn Aphaiwonk...
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt1588895/
Projection au ciné-club le 15/04/2015

Oncle Boonmee, Palme d’or au festival de Cannes en 2010, est le récit d’un homme, Boonmee, atteint d’insuffisance rénale à un stade critique. Les apparitions magiques de sa défunte femme et de son fils disparu depuis des années confirment à Oncle Boonmee que sa fin est proche. Dans son domaine apicole, entouré des siens, il se souvient de ses vies passées.

Sur ce personnage, Weerasethakul nous livre quelques clefs de compréhensions : « Le livre original, A Man who can recall his past lives, raconte l’histoire vraie de cet homme, Boonmee, qui était venu trouver un moine dans un temple du nord-est de la Thaïlande […] et lui avait raconté que lorsqu’il entrait en méditation, il pouvait faire revenir ses existences passées. Il était né chasseur d’éléphant, était devenu un esprit errant après sa mort, puis était revenu, maintes fois réincarné. » (1) Ce récit biographique c’est avant tout la fable orale d’un être n’ayant que pour fondements ses propos, son propre témoignage.

Dans le cas d’Oncle Boonmee, c’est cette subjectivité du récit qui constitue une partie de la légende. De manière générale, ce film permet de comprendre que toute légende relève d’une interprétation mystique de faits, de récits de vie.

Li-Chen Kuo
(1) Dossier de presse, Pyramides Distribution.

Les commentaires sont clos.