Fedora

1978 – France / Allemagne
114' – 1,85:1 - Couleur - Mono - 35mm
Date de sortie France : 13 septembre 1978
Réalisation : Billy Wilder
Scénario : I.A.L Diamond, Billy Wilder
Musique : Miklos Rozsa
Image : Gerry Fisher
Avec : Marthe Keller, William Holden, Michael York, Henry Fonda...
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt0077539/
Projection au ciné-club le 22/04/2015

Fedora retrace la chute d’une grande star hollywoodienne. La quête de la jeunesse éternelle (décrite par un Billy Wilder en fin de carrière) est un mythe qui s’avère réalité, détruisant les stars, dont le public ne veut garder qu’une image à l’apogée de leur beauté. Fedora est une oeuvre peu connue du public, effacée derrière Boulevard du crépuscule (1950). Il s’agit de l’avant dernier film de Wilder après une immense carrière.

« Il ne faut […] pas croire que cette magique élégie ait vu le jour dans la facilité. Fedora dit […] la difficulté de durer, de continuer à faire malgré tout du cinéma alors qu’en apparence plus personne n’a besoin d’un Billy Wilder à Hollywood à la fin des années 70.» (1) Un tel cinéaste n’a plus sa place dans le cinéma de l’époque, à l’image de Fedora. Le cinéaste « refuse toutes les légendes en montrant au passage la réalité banale du cinéma : une industrie qui fabrique des illusions dans une usine, que se soit des films ou des stars. » (2)

La fiction et la réalité se mêlent dans Fedora quand Henry Fonda et Michael York jouent leur propre rôle. Si Hollywood est perçu comme usine à créer l’illusion des légendes, Wilder s’affaire à détruire et discréditer le mythe.

Agathe Debary
(1) Marc Cerisuelo, « Fedora, le dernier métafilm classique », In Positif n°631, septembre 2013 p.80.
(2) Noël Simsolo, Billy Wilder, Collection Les Cahiers du Cinéma Collection, France, 2007, p.87.

Les commentaires sont clos.