THX1138

1971 – USA
88' – 2,35:1 - Couleur - Mono - 35mm
Date de sortie USA : 11 mars 1971
Date de sortie France : 3 novembre 1971
Réalisation : George Lucas
Scénario : George Lucas, Walter Murch
Musique : Lalo Schifrin
Image : Albert Kihn, David Myers
Avec : Robert Duvall, Maggie McOmie, Donald Pleasance...
Fiche Imdb : http://www.imdb.com/title/tt0066434/
Projection au ciné-club le 16/03/2011

THX1138:4EB est un court métrage réalisé en 1967 par George Lucas alors qu’il était étudiant à l’Université de Californie. Essayant de créer un cinéma d’auteur en marge d’Hollywood, Lucas se rapproche de Francis Ford Coppola avec qui il fonde l’American Zoetrope, une société de production indépendante. Leur seconde réalisation sera THX1138, une version longue du court métrage de Lucas, co-produit également par la Warner. George Lucas reconnaît que la société présente dans son film « marquée par l’omnipotence du contrôle sous toutes ses formes » (1) « est une parabole sur l’état du monde en 1970. » (2) « Le Contrôle, c’est l’énergie aplatie, rabattue, plaquée qui indifférencie tout objet, fascine, léthargise toute une population, et qui intervient doucement, ponctuellement, continuellement, qui casse toute possibilité d’événement, de rupture. » (3)

La seule alternative à ce contrôle absolu est l’indépendance amoureuse bien qu’interdite de THX 1138, personnage principal et de LUH3417, et la fuite hors du système car l’hologramme qui s’enfuit est insolvable. Nous suivons alors la fuite des deux personnages, laissant le spectateur « sous l’emprise d’un bombardement visuel, ininterrompu, d’une charge libidinale sans déplaisir, mais glaciale, et simultanément sous l’emprise de tourbillons frénétiques et non verbalisables de couleurs, de formes et de réminiscences, de gouffres qui agissent silencieusement. » (4)

THX 1138, sorti dans une version remontée sur les ordres de Warner, est, malgré de bonnes critiques un échec commercial, et ruine la Zoetrope. Le film est ressorti en 2007 dans une version agrémentée d’effets numériques et remontée par George Lucas.

Florence Guillaume
(1) (3) (4) Claudine Eizykman, La jouissance-cinéma, Paris:U.G.E., 1976, p.93, 98.
(2) Propos de George Lucas, recueillis par Michel Ciment et Robert Benayoun, Positif n°197, septembre 1972.

Les commentaires sont clos.