Indépendance –>Exprmntl

Free radicals
1958-79 – 4’30
Réalisation : Len Lye
N.Y., N.Y.
1957 – 15′
Réalisation : Francis Thompson
Inauguration of the pleasure dome
1954-66 – 38′
Réalisation : Kenneth Anger
The very eye of the night
1952-55 – 15′
Réalisation : Maya Deren
Mosaik im vertrauen
1954-55 -16’30
Réalisation : Peter Kubelka
Adebar
1956-57 – 1’30
Réalisation : Peter Kubelka
Glimpse of the garden
1957 – 5′
Réalisation : Marie Menken
Projection au ciné-club le 01/12/2010

BRUXELLES, 1957-58

Le festival s’intitule désormais EXPRMNTL. Il se déroule à Bruxelles au sein de l’Exposition Universelle. Il comprend un jury de compétition et un jury de sélection présidé par Henri D’Ursel, réalisateur de La Perle. Dimitri Balachoff, Paul Davay, René Micha et André Sarris vont former la cheville ouvrière du festival. Une grande part des 133 films sélectionnés, sont des films expérimentaux principalement américains, de Maya Deren à Stan Brakhage, Stan Vanderbeek,
John et James Withney, Robert Breer, Marie Menken, Francis Thompson, Storm de Hirsch, Kenneth Anger, Willard Maas et Shirley Clarke, mais aussi ceux de Peter Kubelka, de Len Lye et Pontus Hulten. D’autres films comme ceux d’Abel Gance et de Nelly Kaplan, de Claude Goretta et Alain Tanner, Jean-Daniel Pollet. Mais aussi des films de Roman Polanski, Agnès Varda,  Walerian Borowczyk et Jan Lenica qui sont récompensés et forment un autre versant de Knokke, avec un sens plus flou donné à l’expérimental, vers le poétique et le désir d’innovation de la part de jeunes cinéastes.
On remarque l’absence de films expérimentaux français. Le palmarès attribué par le jury de compétition composé d’Alexandre Alexeieff, John Grierson, Norman Mc Laren, Man Ray, Ed Varese, marque la diversité des formes qui porte aussi bien sur l’abstraction – N.Y, N.Y de Thompson et Free Radicals de Len Lye, que l’expérimental / personnel de Brakhage ou l’expérimental rituel de Kenneth Anger.

Claudine Eizykman

Les commentaires sont clos.